Travail

Je n’aime pas travailler. J’aime être. J’aime être avec des personnes avec qui je fais des choses que j’aime. Quand on me paie pour faire ces choses, c’est bien, parce que ça me permet de payer pour faire des choses que j’aime avec des gens que j’aime.

Je déteste l’idée de contrainte. Pourquoi mettons nous tant d’énergie à nous conformer à ce qui ne nous convient pas ? Contraints corps et âmes, nous nous forçons a une direction qui ne nous attire pas, dans l’espoir d’une reconnaissance qui ne nous apporte rien. Juste la confirmation qu’on est à côté de la plaque.

Il y a tant de chose à faire, tant de choses à aimer, tant de possibilités de s’épanouir et il est si difficile de lâcher la branche qui nous tue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *