Sequelles

Rêve, souvenir, souvenir d’un rêve

Cette nuit, j’ai rêvé de lui. Les images sont floues, maintenant, mais le souvenir est intact, tatouée sur ma peau. Les images semblent nouvelles et trop bien connues, reconnues. Je n’ose admettre que c’est un souvenir. Je ne suis pas sure que le cadre est juste, mais l’émotion, elle, je la sais. Même en dormant, je me disais, oui, c’est ça, c’est exactement ça. C’est un rituel, c’est arrivé souvent. C’est inéluctable.

Je devais me soumettre. Je savais que je n’avais pas le choix, je savais ce qui allait m’arriver. Impossible de fuir, je devais obéir, pire me laisser faire, laisser faire le pire.

Je n’ai jamais fait ce rêve auparavant, mais je l’ai reconnu. Ce matin je suis triste, abattue et un peu perdue. Je ne sais pas trop quoi faire de ce cauchemars, ce souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *