Aude Dite Orium / Lectures

Quand est ce qu’on biaise ?

Thomas C. Durand humen Sciences (La tronche en biais)

Je viens de finir ce livre. Je n’en ferai pas une critique littéraire, j’en suis bien incapable. Je vais juste en faire la pub, sans rétribution de l’auteur, c’est juré. Je n’ai même pas sa dédicace.

J’ai beaucoup aimé, même si j’ai eu un peu de mal à me faire au dialogue Vled / Mendax. Au début, j’ai eu l’impression de m’être fait avoir en achetant un livre dont le contenu existait gratuitement sur youtube. En plus le duo homme – marionnette avait des allures de vulgarisation débilitante. À chacun ses complexes. Mais je me suis fait prendre par la lecture et l’humour de l’auteur à achevé de me détendre. Parce que oui, j’ai ri.

C’est bien écrit, clair, même si parfois compliqué, surtout quand le vocabulaire adéquat manque. Je pense qu’une deuxième lecture en pointillé pourra m’apporter une meilleure compréhension de certains chapitres.

J’ai beaucoup apprécié l’humilité du ton et sa fermeté. Ce livre n’est pas arrogant, il fait preuve de beaucoup de respect, mais n’est pas pour autant beni du Oui-Oui, si vous me permettez l’expression (si vous ne me la permettez pas, et bien tant pis)

Je vous conseille vraiment de vous lancer dans l’aventure, si vous vous intéressez à la Zététique : L’art du doute nourri par la méthode scientifique.

Ce livre nous met en garde contre les bugs et les approximations de notre cerveau. Il nous invite à nous équiper des outils épistémologiques et de douter raisonnablement des informations qui nous parviennent, à accepter la contradiction et à chercher l’erreur de nos raisonnements. Le tout avec humour. Que demande le peuple ?
Une vie meilleure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *