Aude Dite Orium / Journal de confinement

Confinement, jours 9 et 10

Mardi 24 et mercredi 25 mars

Jour 9, Mardi 24

Hier, je n’ai pas écrit. Je n’étais pas très bien, mal à la tête, fatiguée, pas le moral. J’avais envie de rien et il me le rendait bien. J’ai bossé à la prépas d’ateliers, essayé de gérer logiciels et bande passante, bref, que du truc plaisant. En fin de journée, je me suis mis un énorme coup de pompe dans le cul pour faire mes ateliers impro en visio. Je n’étais pas motivée du tout, alors que quelques jours avant, j’étais hyper partante. J’ai bien fait de me secouer, parce que ça m’a fait du bien.

Se sentir utile, quelle histoire !

C’était un peu étrange de faire du théâtre comme ça. Il manquait la première ces choses, l’engagement du corps, la chaleur du contact direct. Mais c’était bien pour se concentrer sur d’autres parties du travail. Donc je ne regrette pas. Et puis rire à nouveau avec mes élèves, me sentir utile, c’est vraiment agréable. Ça m’a remis la pêche pour toute la soirée et je me suis couchée à 3 heures du matin, après avoir joué au Sims.

Mercredi 25

J’ai vraiment des problèmes avec le réveil. Je me suis levée à 13 heures passées, complètement déphasée. J’avais mis mon réveil pour ne pas me lever trop tard, mais il a « sonné » en silencieux, je n’ai pas entendu le vibreur, je ne comprends pas. Moi qui d’habitude est facilement réveillée, là, rien. Ce soir, je me remet le réveil et je vérifie qu’il fonctionne bien. Je n’ai pas l’intention de me lever à 7 heures du matin, mais 9 heures ou 10 heures, ce serait déjà bien, histoire d’avoir des journées à peu près normales. Ce soir, je vais essayer de me coucher plus tôt.

J’ai fait un atelier ado, et commencé à en organiser deux autres. Je n’aurai pas tous mes élèves, mais au moins je ne perdrai pas tout.
Au fait, bonne nouvelle, il semble que je ne vais pas trop perdre. Je saurai à la fin du mois vraiment combien je vais toucher pour ce mois, mais a priori, ce sera mieux que ce que je craignais. Youpi !!!

Ensuite apéro visio avec mon chéri et mes amis d’Amiens. C’était super cool. Ça m’a fait plaisir de les voir.

Je suis allée faire des courses, il y avait pas mal de produit en rupture de stock. Évidemment les moins chers. Du coup, je n’ai pas acheté tout ce que je voulais. j’y retournerai vendredi, peut être que le milieu de la semaine n’est pas un bon jour.

Je suis fatiguée, et je sens revenir le cafard. J’ai donné beaucoup d’énergie pour pas-grand-chose. J’en ai marre d’être comme ça. J’ai l’impression que le confinement amplifie le fait de ne rien avoir envie de faire, tout en m’ennuyant, en ayant peur d’être débordée au moindre truc, et épuisée pour un rien.

Je continue de culpabiliser de ne pas réussir à faire ce que je m’étais dit que je ferais.

Je ne sais pas si le confinement me fait tourner en bourrique ou si je suis juste irrécupérable. Comment est ce que je vais m’occuper ce soir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *