Aude Dite Orium

Abandonnée

Comme je t'aime petite chose,
Tu es couchée là, devant moi
Sur une table de fer, tu reposes
Abandonnée, tu m'abandonnes moi.

Délivre-toi du sort
S'il te plaît, reviens-moi.

Je t'aime si fort et déjà
Tu es partie, attends-moi
Que je me couche tout contre toi.
Glissons ensemble au-delà.

Délivres moi la mort
S'il te plaît délivre moi.

Ta vie coule de mes veines,
Elle s'échappe et tout bas,
Le souvenir des joies vaines
Me tue, je ne meurs pas.

Délivre-toi du sort
S'il te plaît, reviens-moi.
Délivres moi ta mort
S'il te plaît, délivre-moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *